Portrait de Jacky GAFFARI - OPTEAMISONS

Un tourbillon d'énergie et d'élégance

 

 

L'Afrique et ses couchers de soleil, Jacky les a admirés durant vingt ans. Aujourd'hui elle vit en France où elle est arrivée en 1999 pour se former et monter son entreprise.

 

Née dans une petite ville du Sénégal juste à côté de Dakar, Jacky vit en Afrique avec sa famille jusqu'à l'âge de vingt ans. Ses parents d'origine libanaise tiennent un comptoir commercial. Le bac en poche, Jacky passe des heures à rêver sur une mappemonde, son regard s'arrête un jour sur un petit pays, pas plus grand qu'une tête d'épingle, c'est la France.

 

Mais l'histoire est beaucoup plus romanesque encore : Les arrières grands parents de Jacky sont arrivés du Liban, dans le port de Dakar, avec une petite fille dans leurs bras, ce bébé, c'était la grand-mère maternelle de Jacky. Fuyant l'un et l'autre un mariage arrangé, ils n'écoutent que leur cœur et l'amour les met en quête de liberté sur la route africaine.

 

Jacky tient d'eux cette fougue et cette détermination. Rien ne l'arrête, elle se passionne, s'investit et atteint son but. Ce tourbillon d'énergie est accompagné de grâce et d'élégance. C'est cette force raffinée qui a convaincu ses recruteurs, que ce soit pour intégrer l'IUT en Gestion et Administration des Entreprises d'Aix à son arrivée en France, puis plus tard lorsqu'elle entre dans le groupe BHM à Marseille. Groupe agroalimentaire dans lequel elle gravit tous les échelons pour se retrouver à la direction générale.

 

2008, Jacky décide de mettre à profit ses compétences acquises en management et fonde la société Opteamisons, spécialiste du co management en entreprise. Elle s'adresse aux dirigeants de PME souhaitant externaliser la fonction direction générale ou de direction commerciale et être accompagné sur les fonctions clés, à chaque étape de la vie de leur entreprise.

 

Côté jardin, Jacky est présidente d'Entrepreneurielles depuis trois ans, elle fait de l'association un acteur économique reconnu pour promouvoir l'entrepreneuriat au féminin.

 

Finalement qui doit-on remercier pour avoir attiré le regard de Jacky au bon endroit sur la mappemonde, qui a eu la magnifique idée de mettre Jacky sur notre route ? Qu'il ou elle soit remercié, et sachez aussi que Jacky devient vite indispensable, vous aurez été prévenu !

 

Julia Santi

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication. Nofollow est ajouté sur les liens.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message